Beauty Makeup

UDxGwen eyeshadow palette review

UDxGwen-Eyeshadow-Palette_1_WEB UDxGwen-Eyeshadow-Palette_2_WEB UDxGwen-Eyeshadow-Palette_3_WEB

Résultat d’une collaboration parfaitement réussie entre Urban Decay et la chanteuse Gwen Stefani, la nouvelle palette de fards à paupières de la marque est tout simplement divine. Que l’on soit beautista assumée ou novice en maquillage, on ne peut qu’être séduite par cette palette. Les 15 ombres qui la composent, dont 12 exclusives, ont été minutieusement choisies par la star, leurs noms sont d’ailleurs inspirés de la vie et du parcours musical de Gwen Stefani.

A première vue, la palette peut sembler un chouïa classique, et pas vraiment révolutionnaire (en voyant les photos promos je m’étais dit que non, je n’allais pas craquer sur une énième palette neutre), mais à y regarder de plus près, elle contient tout ce dont on a besoin au quotidien et devient tout simplement un indispensable de la trousse beauté. Les couleurs présentes dans la palette permettent non seulement de réaliser en un tour de main des maquillages de jour naturels et lumineux, mais aussi de monter le volume et de créer des maquillages de soirée sophistiqués ou colorés. En bref, cette palette – du packaging aux fards qu’elle contient – c’est l’interprétation du look iconique “classique glam” saupoudré de la touche rock’n’roll emblématique de Gwen Stefani, le tout signé Urban Decay.

Les ombres en détail :

Blonde : beige pâle tirant sur le rose irisé, idéal comme highlighter doux dans un maquillage de jour. A placer sous l’arcade sourcilière et dans le coin interne de l’œil.

Bathwater : Beige pâle aux reflets nacrés dorés. Plus intense que son prédécesseur, ce fard illuminera les maquillages de soirée avec brio.

Skimp : Nude pâle satiné. Discrète et se fondant facilement avec la peau, c’est la teinte parfaite pour estomper les ombres plus intenses placées dans le creux de l’œil.

Steady : Rose moyen tirant sur le doré métallisé. A placer sur l’ensemble de la paupière mobile, pour un regard lumineux. Grâce à ses reflets chauds et légèrement orangés, il complimente à merveille les yeux bleus.

Punk : Brun mat rougeoyant. S’il y a une teinte de cette palette qui parle directement à mon cœur c’est bien celle-ci. Parce que l’on a jamais assez de teintes brunes chaudes pour donner du relief à son maquillage, je l’utilise principalement dans le V externe de l’œil et pour souligner la paupière inférieure.

Baby : Rose frais métallisé. Il est aux yeux verts ce que “Steady” est aux yeux bleus : la parfaite touche de lumière métallique qui mettra en valeur les iris émeraudes. A utiliser sans modération du matin au soir !

Anaheim : Taupe-brun clair mat. C’est la teinte de transition idéale des maquillages aux tons froids. Il s’applique dans le creux de l’œil, en posant d’abord le pinceau dans le coin externe pour obtenir une application de produit plus intense et en estompant ensuite la couleur vers l’intérieur de l’oeil.

Stark : Rose nude mat. Envie d’opter pour un look naturel et romantique ? Ce vieux rose doux est l’ombre qu’il vous faut !

Zone : Brun mat moyen. Si vous aimez réaliser des maquillages aux tons chauds, “Zone” est votre teinte de transition.

Serious : Gris fumé aux reflets nacrés irisés. Smokey eye vous avez dit ? Accentuez l’effet fumé de votre regard avec cette teinte qui adoucira avec subtilité un noir audacieux.

Pop : Corail pâle avec paillettes irisées. C’est la teinte la plus difficile à travailler de la palette. Rien qu’en le swatchant, le fard se désintègre et fait des chutes. Pour l’appliquer, oubliez vos pinceaux ! Obtenez un résultat optimal en appliquant le fard au doigt, en le superposant à  une base crème couleur corail posée auparavant, telle que “Rubenesque” de Mac ou encore la “Glitter Glue” de Too Faced.

Harajuku : Bleu-rose métallisé avec micro-paillettes irisées. C’est l’ombre qui “m’effrayait” le plus dans cette palette. Généralement pas adepte des tons roses vifs sur mes paupières, je choisis de placer cette couleur dans le coin interne de l’œil, pour ajouter une touche peps et colorée à un maquillage neutre.

Danger : Bleu roi profond métallisé avec micro-paillettes bleues. Cette ombre est magnifique et vous permettra de réaliser des smokey colorés et audacieux.

1987 : Jaune doré vif métallisé. Pas de look classique glam’ sans une ombre couleur or, ici avec ses sous tons jaunes, elle fait des merveilles sur toutes les carnations !

Blackout : Noir charbon. Teinte incontournable de toute palette, la pigmentation de ce fard noir est tout simplement au top !

D’une manière générale, je trouve que la pigmentation et la tenue des fards sont au rendez-vous. La plupart des ombres s’appliquent et s’estompent facilement, exception faite pour “Pop” qui est poudreuse, fait des chutes et est donc plus difficile à travailler.

Et puisque une bonne surprise ne vient généralement pas seule, des échantillons des rouges à lèvres, qui sortiront courant 2016, sont offerts dans la boite. Pour ma part, j’ai hâte de découvrir la palette de blushs, la palette pour les sourcils, les rouges et crayons à lèvres qui viendront agrandir la collection.

Attention, GROS risque de craquage ! Découvrez la photo promo par ici : UDxGWEN Collection Printemps.

————————-

Result of a perfectly achieved collaboration between Urban Decay and the singer Gwen Stefani, the new eyeshadow palette from the brand is just divine. Whether you’re embracing your beaustista status or you’re getting the hang of doing your makeup, you can only be seduced by this palette. The 15 eyeshadows that compose it, while only 12 being exclusive, have been carefully selected by the star, moreover, their names are inspired by the life and the musical journey of Gwen Stefani.

At first glance, the palette might seem a bit conventional, and not really revolutionary (seeing the promotional pictures, I swore to myself that I wasn’t going to splurge on yet another neutral palette), but when getting a closer look at it in store, I realised that this palette was everyting someone could need on a day to day basis and would rapidly become one of my beauty staples. The colours that are included in this palette allow you not only to create natural and luminous everyday makeup looks but also to turn up the volume and create sophisticated or colourful evening looks. In brief, this palette – from the packaging to the shadows it contains – is the interpretation of the iconic “classic glam” look sprinkled with the emblematic rock’n’roll touch from Gwen Stefani, signed by Urban Decay.

The shadows under the scope:

Blonde: Pale beige with pink iridescent shift, ideal as a soft highlighter for a daytime look. Place the product under the brow bone and in the inner corner of the eyes.

Bathwater: Pale beige with gold pearl. More intense than its predecessor, this eyeshadow will beautifuly enlighten any nighttime makeup.

Skimp: Pale nude satin. Discrete and matching light skin tones, it’s the perfect shade to blend darker shadows that are placed into the crease of the eye.

Steady: Medium rose with metallic gold shift. Apply to the entire mobile lid for a gleaming look. Its warm and orangy hues wonderfully compliments blue eyes.

Punk: Reddish brown matte. If there’s a shade that speaks directly to my hart, it’s this one. Because we never have enough warm browns to give some dimension to our makeup, I mainly use this one on my outer V and under the eyes.

Baby: Cool metallic rose. This shadow is to green eyes what “Steady” is to blues: the perfect metallic highlight to bring out emerald beauties. Use without caution, day or night!

Anaheim: Light taupe-brown matte. It’s the perfect transition shade for cool toned makeup. Apply the shadow in the crease of the eye: place your brush where you want the most intensity of colour to be first, then blend it through the crease for a soft gradient effect.

Stark: Nude-pink matte. Going for a natural romantic look? This old pink is the shadow you need!

Zone: Medium brown matte. If you’re a warm toned makeup person, “Zone” is your transition shade.

Serious: Smokey grey with iridescent floating pearl. Smokey eye you said? Emphasise the smokiness of your eye makeup with this shade which will subtly diffuse an audacious black.

Pop: Pale coral with iridescent sparkle. This is the most difficult shade to use. Just by swatching it, the shadow crumbles and creates fall out. To apply this shade, forget your brushes! Obtain optimum results by applying with your fingers, layering the shadow over a coral cream base like “Rubenesque” from M.A.C. or even the “Glitter Glue” by Too Faced.

Harajuku: Metallic blue-pink w/iridescent micro-shimmer. I was quite scared to use this shadow because I usually don’t like pink colours on my lids. So I opted for an unconventional pink inner corner highlight, giving a touch of colour and peps to my neutral day to day makeup.

Danger: Deep metallic royal blue with blue micro-sparkle. This eyeshadow is simply stunning and will make for gorgeous, bright and colourful smokey eyes.

1987: Bright metallic yellow-gold. There’s no classic glam’ without including a gold shade: with its yellow undertones this one will do wonders on all skintones!

Blackout: Black matte. A black shadow is a staple of any palette, and the pigmentation of this one is just on point!

Overall, I find the pigmentation and longevity of the shadows to be in line with the quality of the brand’s other products. Most of the shadows apply and blend really easily, to the exception of “Pop” which is powdery, creates some major fall out and therefore is difficult to work with.

Because good things come in pairs, samples of Gwen’s new lipsticks, which will be released in 2016 are offered in the box. For my part, I can’t wait to have a swatch session with the blush palette, the brow palette, the lipsticks and lip pencils which will be added to the collection.

Warning, MAJOR risk of splurging! Discover the promotional picture here: UDxGWEN Spring Collection.

Lola_Violet_Signature

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply